Assistance pointue en droit de la famille dans le département de l’Aude

Actif depuis près de 15 ans dans le département de l’Aude, notre cabinet d’avocat met à votre disposition son savoir-faire en droit des personnes, en droit des mineurs et en droit pénal.

En cas de divorce, il est primordial d’assurer votre protection ainsi que la protection de vos enfants. Nous intervenons dans ce sens pour vous prodiguer une assistance juridique de haut niveau dans le but de faire valoir vos droits.

Une procédure de divorce entraine nécessairement des conséquences importantes sur les enfants du couple. Faire appel aux services de nos avocats vous permet de préserver l’intérêt de vos enfants et de garantir leur sécurité.

protections des mineurs

Solere-Rius Colombo : Nous assurons la protection de ceux qui vous sont chers

En tant que parents divorcés vous devez décider, par un accord mutuel entre vous et votre conjoint, de celui qui va assurer la garde de l’enfant.

Pour préserver votre autorité parentale, ou pour effectuer un retrait de l’autorité parentale à votre conjoint, vous devez nécessairement solliciter les services d’un cabinet d’avocats expérimenté en droit de la famille et des personnes.

La personne chargée de la garde de l’enfant doit, dans la mesure du possible, prendre toutes les dispositions nécessaires à la préservation et à la sécurité de l’enfant, tant physique que morale. Elle doit également veiller à ses intérêts en cas d’absence de son représentant légal et, en cas de nécessité, si les intérêts de l’enfant risquent d’être compromis.

Les droits du couple séparé : réclamez les !

En fonction du type de divorce choisi, les conjoints séparés préservent des droits desquels ils peuvent bénéficier à tout moment.

Concernant le divorce par l’altération définitive du lien conjugal, la rupture les liens du mariage permet tout de même aux conjoints de conserver des obligations et des droits découlant de leur statut d’époux, notamment d’un point de vue financier.

Pour formaliser cette situation de séparation, les époux qui parviennent à s’entendre peuvent choisir de rédiger et de signer une convention par écrit afin de régir les modalités de leur nouvelle vie, et notamment le versement d’une éventuelle pension alimentaire.

divorce